Destruction de dossiers

Il s’agissait d’un procès concernant des scientologues de la région de Marseille, en septembre 1999.

Le 7 septembre 1999, le président du tribunal de Marseille déclarait que son personnel avait détruit l’année précédente plus de trois tonnes de documents appartenant à 1789 affaires différentes, lors d’un nettoyage de routine des archives du tribunal.

L’une de ces affaires concernait des scientologues de Marseille.

Immédiatement après la déclaration du président du tribunal, Alain Vivien, président de la MILS, émettait cependant dans les médias la supposition que l’Église était responsable de la destruction des dossiers, alors que le président du tribunal de Marseille venait d’expliquer qu’elle avait été effectuée par ses propres employés.

Continue Reading

Pin It on Pinterest