Pour contrer l’usage des drogues, il est important d’informer sur leurs effets néfastes

Pour contrer l’usage des drogues, il est important d’informer sur leurs effets néfastes

FRANCE – À l’initiative de la présidente de l’association « Non à la drogue, Oui à la vie », les bénévoles venus de Paris et de Marseille se sont mobilisés samedi après-midi pour informer les passants des dangers des drogues dans la cité phocéenne.

La France est le 2e pays où la consommation de cannabis est la plus élevée en Europe, selon l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives dans un rapport publié en mai, avec 18 millions d’expérimentateurs. L’institut estime à 850 000 le nombre d’usagers quotidiens.

A Marseille, un important réseau international de trafic de drogue a été démantelé. Suite à l’ouverture d’une information judiciaire, une opération conjointe dans six départements a permis les 25 et 26 octobre derniers la saisie de 291 kg de résine de cannabis, 13 kg de cocaïne, près de 130 000 € d’argent liquide et l’interpellation de 22 personnes âgées de 21 à 59 ans.

Afin d’informer sur les effets néfastes des drogues, des bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie ont tenu un stand d’information ce samedi à Marseille. Ils ont distribué un millier de livrets « La vérité sur la drogue ».

Fournir les faits qui permettent à tous de comprendre le sujet et de mener une vie sans drogue

Il y avait entre autres des parents demandant de l’aide pour leurs enfants qui fument du cannabis. Une éducatrice a fait le plein de livrets pour les jeunes dont elle s’occupe. Une personne d’une agence de santé a été vivement intéressée et souhaite accueillir des conférences afin d’aider les mamans pour le bien de leurs enfants.

Les bénévoles ont profité également du salon des étudiants pour distribuer la documentation aux nombreux jeunes présents.

Que ce soit dans le bassin d’Arcachon ou à Clermont-Ferrand, des bénévoles de Non à la drogue, Oui à la vie ont également distribué près de 500 livrets d’un côté et 800 de l’autre dans des auto-écoles, qui sont directement touchées par la consommation d’alcool et de cannabis par les jeunes.

L’association à but non lucratif reconnue d’intérêt général Non à la drogue, Oui à la vie est une filiale de la Fondation pour un monde sans drogue qui est présente dans 180 pays et qui a diffusé plus de 500 millions de livrets de prévention grâce à un énorme réseau de bénévoles. L’association est soutenue par les contributions de membres scientologues ou de toute autre confession.

L’humaniste L. Ron Hubbard avait noté le rôle que joue la toxicomanie dans la dégradation du lien social. Il a écrit : « La recherche a démontré que l’élément le plus destructeur présent dans notre culture actuelle est la drogue. »

Contact presse :

Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This