Pourquoi apprendre aux jeunes la vérité sur les drogues

Pourquoi apprendre aux jeunes la vérité sur les drogues

LOS ANGELES, CALIFORNIE – Les livrets « La vérité sur la drogue » ont permis d’informer les élèves d’une école alternative sur les effets néfastes des drogues illégales.

Malgré des statistiques aux Etats-Unis montrant que la consommation de drogues chez les jeunes de 14 à 18 ans a diminué ces dernières années, les décès par overdose dans cette tranche d’âge ont presque doublé de 2019 à 2020 et ont continué à grimper. En cause : des médicaments de contrefaçon contre la douleur et l’anxiété additionnés de fentanyl ou d’opioïdes synthétiques similaires.

Comment les 14 livrets « La vérité sur la drogue » de la Fondation pour un monde sans drogue (Foundation for a Drug Free World) peuvent-ils faire la différence ? Parce que les jeunes qui connaissent les faits sur ce que sont les drogues et leurs effets sont beaucoup plus susceptibles de décider de vivre sans drogue, réduisant ainsi leur risque d’exposition aux médicaments frelatés.

Dans une « école alternative » (une école pour les élèves renvoyés de l’école classique et ayant des problèmes avec la loi), un officier des ressources scolaires (un agent assermenté chargé de la sécurité et de la prévention du crime dans les écoles) effectuait 6 à 7 arrestations pour drogue dans l’école chaque mois.

Il a ensuite reçu un kit pédagogique « La vérité sur la drogue » de la Fondation pour un monde sans drogue et a commencé à dispenser les cours. Il a continué jusqu’à ce que tous les élèves aient suivi l’intégralité du programme. Suite à cela, les arrestations liées à la drogue sont tombées à zéro. Et ce n’est pas seulement parce qu’ils ne se faisaient pas prendre : tous les élèves de cette école ont été soumis à des tests de dépistage de drogues.

L’officier des ressources scolaires a été élogieux à propos du programme « La vérité sur la drogue » qui a littéralement éliminé la consommation de drogue dans son école.

Mes élèves pensaient tout savoir sur les drogues

Dans une autre école, cette fois à New York, un professeur spécialisé en santé publique a déclaré : « les élèves ont été époustouflés par les histoires que les toxicomanes ont racontées dans les brochures. Cela leur a donné une bonne idée des conséquences réelles de la consommation de drogue. … Je suis étonné qu’il existe un tel programme. Tout est là. »

« Cela a donné à mes élèves de vraies informations et ils ont été surpris de ce qu’ils ne savaient pas en les lisant », a déclaré un enseignant de Caroline du Sud. « Mes élèves pensaient tout savoir sur les drogues, mais… ils ont été surpris d’apprendre qu’une seule prise pouvait ruiner le reste de votre vie. »

Et ce n’est pas seulement un problème américain. Dans la ville de Křtiny, au sud-est de la République tchèque, les bénévoles de la Fondation pour un monde sans drogue ont donné des conférences dans une école locale. Les élèves étaient impatients d’avoir leurs propres exemplaires des brochures et ont été surpris de découvrir tout ce qu’ils ignoraient sur les drogues et l’alcool. Les enseignants ont été tout aussi enthousiastes à propos de l’atelier dont ils ont bénéficié sur la façon d’utiliser le contenu de la brochure « La vérité sur la drogue ». Ils ont compris à quel point le programme pouvait les aider à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent avec leurs élèves adolescents.

En France, c’est l’association à but non lucratif reconnue d’intérêt général Non à la drogue, Oui à la vie qui éduque les jeunes et adultes afin qu’ils puissent décider en toute connaissance de cause de se droguer ou pas.

L’association Non à la drogue, Oui à la vie est une filiale de la Foundation for a Drug Free World qui est présente dans 180 pays et qui a diffusé plus de 500 millions de livrets de prévention grâce à un énorme réseau de bénévoles.

Contact presse :

Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Pin It on Pinterest

Share This