La Journée des Droits humains 2021 célébrée par les ‘Jeunes pour les Droits de l’Homme’

La Journée des Droits humains 2021 célébrée par les ‘Jeunes pour les Droits de l’Homme’

PARIS, FRANCE – La Journée internationale des droits de l’Homme 2021 a mobilisé les militants des droits fondamentaux dans le monde entier ce week-end, dont ceux de France.

L’association internationale Des Jeunes pour les droits de l’Homme (Youth for Human Rights International) a lancé un appel à tous ses bénévoles des différents continents pour célébrer la Journée anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (DUDH), signée le 10 décembre 1948.

A Paris, les bénévoles ont réalisé une flash mob dans le 17e qui a été chaleureusement applaudie par les passants. Des centaines de livrets présentant les 30 articles de la DUDH ont été distribués dans les rues des grandes villes de France comme Angers, Lyon, Clermont-Ferrand, Nice et Paris.

La Journée des Droits humains 2021 célébrée par les ‘Jeunes pour les Droits de l’Homme’

Les Nations unies ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme dont le premier article proclame : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. » Plus de sept décennies plus tard, des formes de discrimination profondément enracinées persistent.

La présidente de l’association internationale, Mary Shuttleworth, a fondé cette initiative en 2001 pour promouvoir la mise en œuvre complète des 30 articles de la DUDH. L’association souligne que l’éducation est le fondement et le catalyseur du changement de la situation des droits dans le monde.

La Journée des Droits humains 2021 célébrée par les ‘Jeunes pour les Droits de l’Homme’

L’enseignement et l’éducation développent le respect des droits et des libertés

Par ailleurs, l’association internationale Des Jeunes pour les droits de l’Homme célèbre une étape importante : son 20e anniversaire. Elle est parrainée par l’Église de Scientology dans sa longue tradition de défense de la liberté pour tous.

« Lorsque nous avons lancé l’association Des Jeunes pour les droits de l’Homme, 90 % des personnes interrogées étaient incapables de citer plus de trois des 30 droits garantis par la Déclaration », explique Mme Shuttleworth.

En effet, ceux qui ont rédigé la DUDH ont affirmé l’importance de l’éducation aux droits. Le préambule invite « tous les individus et tous les organes de la société » à « s’efforcer par l’enseignement et l’éducation de développer le respect de ces droits et libertés ».

En tant qu’éducateur, Mme Shuttleworth savait que la clé du changement était de rendre les droits inscrits dans la DUDH faciles à comprendre. Les supports sont utilisés par des éducateurs, enseignants, responsables d’associations, ainsi que des responsables en charge de la réinsertion de jeunes. Le programme mis en place permet de réduire les brutalités, les incivilités, les violences subies par un tiers des jeunes dans le monde.

Contact presse :

Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Pin It on Pinterest

Share This