Le gaz hilarant ne fait plus rire du tout

Le gaz hilarant ne fait plus rire du tout

Amsterdam, Pays-Bas – Sensibilisation aux dangers de la prise de protoxyde d’azote comme drogue récréative.

Des bénévoles de la Fondation pour un monde sans drogue parcourent les Pays-Bas pour sensibiliser les parents à une drogue dangereuse qui est devenue très populaire auprès des adolescents. Cette drogue est le gaz hilarant, ou protoxyde d’azote. Ses conséquences peuvent être désastreuses et sont souvent sérieusement sous-estimées par les usagers, selon Gerbrig Deinum, porte-parole du groupe.

« Au cours des deux dernières années, plus de 60 jeunes qui ont utilisé le protoxyde d’azote comme drogue récréative ont signalé des problèmes physiques similaires à ceux de patients ayant subi des lésions de la moelle épinière », explique M. Deinum. « Les infirmières ont parlé de jeunes arrivant à l’hôpital en fauteuil roulant, incapables de se tenir debout ou de marcher. »

« Les dommages neurologiques causés par cette drogue peuvent inclure la paralysie », explique Ingrid, présidente du bureau d’Amsterdam de la Fondation pour un monde sans drogue. Elle est trop consciente de ce que c’est que de vivre avec ce genre de blessure. Un accident qui a causé des dommages similaires à sa moelle épinière l’a laissée dans un fauteuil roulant.

L’élément le plus destructeur présent dans notre culture

« Nous ne nous faisons pas d’illusions sur le fait que la distribution de prospectus puisse résoudre ce problème à lui seul », déclare M. Deinum. « Mais nous espérons que notre campagne lancera un débat sur les conséquences des gaz hilarants et des drogues en général ». Les bénévoles veulent rendre l’éducation sur la drogue obligatoire dans les écoles néerlandaises. Lorsque les jeunes comprennent ce que sont les drogues et ce qu’elles font, ils peuvent ainsi prendre la décision de vivre sans drogue.

La Fondation pour un monde sans drogue a mis au point un programme complet d’éducation sur les dangers des drogues. Ce programme comprend des cours gratuits d’éducation qui sont disponibles sur son site internet en 20 langues. Les jeunes, les éducateurs, les parents et les responsables de collectivités sont invités à suivre ces cours.

Le fondateur de la Scientology, L. Ron Hubbard, a déclaré : « Les recherches ont démontré que l’élément le plus destructeur présent dans notre culture actuelle est la drogue ».

Pour inverser les tendances en matière de drogue et atteindre les grands objectifs humanitaires de l’Église, le leader ecclésiastique de la Scientology, M. David Miscavige, a mis en place une stratégie visant à sensibiliser, éduquer et mobiliser des millions de voix pour un monde meilleur. L’une de ces campagnes est l’initiative « La vérité sur la drogue » de la Fondation pour un monde sans drogue. Il a veillé à ce que les éléments d’information de la campagne soient disponibles, gratuitement, à tous ceux qui en font la demande.

La Fondation pour un monde sans drogue des Pays-Bas est soutenue par l’Église de Scientology d’Amsterdam.

Contact presse :
Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20

publicrelationsoffice2020@gmail.com

Le gaz hilarant ne fait plus rire du tout

Pin It on Pinterest

Share This