L’Église de Scientology aide à mettre fin à la crise des overdoses liées à la drogue

L’Église de Scientology aide à mettre fin à la crise des overdoses liées à la drogue

LOS ANGELES, CALIFORNIE – Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies ont annoncé que plus de 100 000 personnes sont mortes d’overdoses de drogues aux États-Unis au cours de la période de mai 2020 à avril 2021.

L’Église de Scientology Internationale appelle les parents, les éducateurs et les responsables de collectivités concernés à agir contre cette « autre pandémie » par l’éducation et la prévention en matière de drogues. L’Église met gratuitement à la disposition de tous ceux qui souhaitent contribuer à renverser ce que l’administration américaine chargée de la lutte contre la drogue (Drug Enforcement Administration) appelle « une crise nationale » qui « ne connaît pas de frontières géographiques ».

S’appuyant sur cinq décennies d’expérience dans le domaine de l’éducation et de la prévention de la toxicomanie, l’Église de Scientology a développé le programme « La vérité sur la drogue », qui est aujourd’hui l’une des plus grandes initiatives non gouvernementales d’information et de prévention de la toxicomanie au monde. En 2006, la Fondation pour un monde sans drogue, une organisation laïque, a été créée en tant que fournisseur principal de matériel pédagogique et de nouveaux supports afin de relever le défi de l’évolution constante des tendances en matière de drogues.

La Fondation supervise aujourd’hui la campagne « La vérité sur la drogue » et pilote un réseau international de bénévoles avec un objectif commun de créer un monde sans drogue.

Des milliers d’écoliers des quartiers défavorisés sensibilisés à la vérité sur la drogue

La Fondation s’est agrandie pour devenir un réseau de milliers de bénévoles dans plus de 200 bureaux à travers le monde et des partenariats avec quelque 1 800 groupes et organisations.

A New York, des bénévoles ont sensibilisé des milliers d’écoliers des quartiers défavorisés à la vérité sur la drogue. À San Diego, en Californie, le Dr Beatriz Villarreal utilise le matériel de la Fondation pour lutter contre la toxicomanie en sensibilisant les familles aux dangers des drogues.

Il en est de même pour Darren Tessitore, de Massachusetts et œuvrant dans l’ensemble des États-Unis. Il travaille avec des programmes d’enseignement de la conduite pour lutter contre les accidents liés à la drogue. Le nombre de décès sur la route a atteint 20 160 au cours des six premiers mois de 2021, soit 18,4 % de plus que l’année dernière.

Selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, « les stratégies de prévention fondées sur des preuves scientifiques et travaillant avec les familles, les écoles et les communautés peuvent garantir que les jeunes, en particulier les plus marginalisés et les plus pauvres, grandissent et restent en bonne santé et en sécurité même une fois adultes et âgés. Pour chaque dollar dépensé en prévention, au moins dix dollars peuvent être économisés en coûts futurs de santé, de services sociaux et de criminalité. »

Contact presse :
Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Pin It on Pinterest

Share This