Les bénévoles scientologues de retour à Haïti au lendemain de la catastrophe

Les bénévoles scientologues de retour à Haïti au lendemain de la catastrophe

LES CAYES, HAÏTI – Alors que la tempête tropicale Grace aggrave la destruction causée par le tremblement de terre de magnitude 7,2 survenu le 14 août, les bénévoles de Scientology appelés « Ministres Volontaires » apportent leur aide aux Cayes, l’une des zones les plus durement touchées par la catastrophe.

Les bénévoles scientologues de tout Haïti sont arrivés aux Cayes après une série de catastrophes qui ont laissé la ville en ruines. Quelques jours après que la ville ait été décimée par un séisme de 7,2 sur l’échelle de Richter, la tempête tropicale Grace a provoqué des coulées de boue sur l’île, ajoutant de nouveaux défis aux efforts de secours. L’UNICEF estime qu’environ 1,2 million de personnes sont touchées, dont un demi-million d’enfants.

Le bureau central des Ministres Volontaires de Scientology à Los Angeles a immédiatement contacté les bénévoles de Haïti pour s’assurer qu’ils étaient en sécurité ainsi que leurs familles et pour coordonner la mise en place de l’aide. Les bénévoles ont ensuite rencontré le coordinateur de la protection civile et d’autres responsables pour apporter leur aide aux Cayes. Pendant ce temps, des ressources supplémentaires, notamment des spécialistes de la recherche et du sauvetage, des infirmières et d’autres ministres volontaires, sont prêts à être déployés dans la région.

On peut y faire quelque chose

Les Ministres Volontaires travaillent avec d’autres organisations de secours, y compris les aumôniers de la police, pour fournir de l’aide et permettre aux gens de récupérer ce qu’ils peuvent dans les ruines.

Le programme des Ministres Volontaires de l’Église de Scientology est un service social religieux créé au milieu des années 1970 par L. Ron Hubbard. Il s’appuie sur la devise « On peut y faire quelque chose » et le bénévole formé est capable de gérer la douleur, la cruauté et l’injustice de l’existence, aider les autres à en être soulagés et leur permettre de retrouver toute leur force.

Contact presse :
Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Pin It on Pinterest

Share This