Les églises de Scientology ont participé à la Journée mondiale de l’environnement

Les églises de Scientology ont participé à la Journée mondiale de l’environnement

PARIS – Alors que les Nations Unies lancent leur décennie pour la restauration des écosystèmes, les scientologues se sont mobilisés pour faire comprendre l’importance de la sensibilisation et de la responsabilité en matière d’environnement.

Lors de la Journée mondiale de l’environnement, début juin, et tout au long de l’année, les scientologues du monde entier soutiennent les efforts de préservation de l’environnement. Depuis trois décennies, les scientologues se font les champions de la responsabilité environnementale, conformément aux propos de L. Ron Hubbard. « L’homme a atteint le potentiel de destruction de la planète », écrivait M. Hubbard en 1981. « Il doit être encouragé à agir pour la sauver. »

Les églises de Scientology du monde entier soutiennent des programmes qui contribuent à cet effort, en parrainant des parcs et des plages, en organisant des nettoyages de quartier et en soutenant des activités qui mettent en avant la responsabilité écologique.

Les scientologues ont rejoint le programme Adopt-A-Street (Parrainer une rue) de Seattle, Etat de Washington, lorsqu’il a été créé il y a 30 ans. Ils sont fiers de participer à la réputation de Seattle en tant que « ville émeraude ».

Les bénévoles scientologues des villes balnéaires comme Ventura, en Californie, Miami et Tampa, en Floride, organisent des nettoyages de plages pour prendre soin de leur littoral.

Dans toute l’Europe, les scientologues organisent régulièrement des nettoyages de rues et de parcs avec d’autres associations. En France, des actions de nettoyage dans des parcs ou dans la rue ont été réalisées à Angers, à Clermont, à Paris ou en région parisienne comme à Aubervilliers, à Sarcelles ou à Saint Denis.

Les églises organisent des conférences et des programmes portes ouvertes sur des thèmes environnementaux.

Le site de Scientology présente les projets menés par des scientologues spécialistes de la préservation, comme Yvette Taylor, directrice exécutive de l’Organisation de la Terre, et l’ingénieur agronome Peter Vajda, qui a consacré sa vie à faire reculer la désertification en restaurant des terres agricoles stériles.

Les églises de Scientology sont non seulement destinées à veiller au bien-être spirituel de leurs paroissiens, mais aussi à servir de lieu de rencontre et de coopération au sein de la collectivité, où des groupes partageant les mêmes idées peuvent travailler ensemble pour atteindre des objectifs importants tels que ceux de la Journée mondiale de l’environnement.

Alors que les Nations Unies lancent leur décennie pour la restauration des écosystèmes, les scientologues se sont mobilisés pour faire comprendre l'importance de la sensibilisation et de la responsabilité en matière d'environnement.

Contact presse :
Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Pin It on Pinterest

Share This