Solutions pour les sans-abris

Solutions pour les sans-abris

PORTLAND, OREGON – En Oregon, la population vivant dans les rues est excessive par rapport aux autres États. Mais un homme a décidé de prendre le problème en main et de trouver une solution.

Homer Williams, militant et humanitaire local, fondateur et PDG de Oregon Harbor of Hope (Havre d’espoir de l’Oregon), a été récompensé par l’Église de Scientology de Portland pour ses efforts visant à résoudre la crise des sans-abris, qui est actuellement l’un des problèmes sociaux les plus urgents de l’État.

Le refuge Oregon Harbor of Hope fournit aux sans-abris des services essentiels pour les aider à rétablir leur vie. M. Williams a constaté que la plupart des gens sont surpris que près de la moitié des personnes qui fréquentent son refuge se rendent au travail tous les jours. Ils ne peuvent tout simplement pas se permettre le coût élevé du logement.

Promoteur immobilier à la retraite, M. Williams reconnaît que « la ville, le comté et l’État travaillent dur pour faire face à notre crise, mais ils ne peuvent pas résoudre ce problème seuls. Le secteur privé doit s’impliquer. Il s’agit de notre ville. C’est chez nous. Ce sont nos sans-abris. Nous pouvons avoir un impact énorme et donner de l’espoir aux gens. Ils ont besoin de notre aide. »

En effet, la directrice des relations publiques de l’Église de Scientology a à son tour évoqué le partenariat entre Harbor of Hope (Havre d’espoir) et les bénévoles scientologues appelés Ministres Volontaires de Scientology . Elle a déclaré : « M. Williams et son organisation sont des exemples vivants de la devise des Ministres Volontaires, selon laquelle, quelles que soient les circonstances : ‘on peut y faire quelque chose’. L. Ron Hubbard, le fondateur de la Scientology, avait déjà créé ce service social religieux dans les années 1970. Il avait en effet observé le déclin de la société. »

M. Williams a présenté son plan qui repose sur plusieurs points importants :

– Home Share Oregon (habitation partagée) : un programme informatique qui met en relation des personnes ayant des chambres supplémentaires dans leur maison pour loger des gens qui ne peuvent payer qu’un faible loyer.

– Programme de transformation des hôtels/motels : il s’agit du moyen le plus rentable de fournir immédiatement des logements.

– « Modules » gérés au niveau local : Il s’agit de petites maisons préfabriquées conçues pour être facilement assemblées.

– AdoptOneBlock (Adopter un quartier) : habitants s’inscrivent en ligne pour choisir un quartier qu’ils veulent nettoyer et on leur fournit le matériel. Quelque 2 800 personnes se sont inscrites comme ‘ambassadeurs de quartier’. M. Williams espère en avoir plus de 10 000 d’ici la fin de l’année.

Contact presse :
Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Pin It on Pinterest

Share This