Une solution à la dégradation des espaces publics

Une solution à la dégradation des espaces publics

Sarcelles – Cela fait déjà de nombreuses années que l’association Le Chemin du bonheur agit contre la dégradation de l’environnement. Pour ses bénévoles, cela commence par préserver les rues, parcs et autres espaces publics et la cible de samedi a été le parc des Prés-sous-la-ville à Sarcelles.

Convaincus que l’initiative et l’action sur le terrain valent mieux que de grands discours, surtout dans cette période de crise sanitaire, les bénévoles de l’association Le Chemin du bonheur se sont à nouveau mobilisés ce samedi 17 octobre, cette fois à Sarcelles, dans le parc des Prés-sous-la-ville pour un grand nettoyage.

Armés de gants, masques, pinces, sacs poubelle et avant tout de volonté, les bénévoles se sont déployés dans le parc.

En apparence, aux abords immédiats du plan d’eau, les espaces paraissaient plutôt propres, mais alors que les bénévoles s’avançaient plus à l’intérieur, le spectacle tournait à l’horreur !

Comme le constate un bénévole habitant cette ville : « Le cadre est magnifique, c’est le paradis pour les familles avec leurs enfants. Barbecue, jeux de ballon au programme ! Par contre, les gens oublient que les cannettes, les bouteilles plastiques ou encore les paquets de chips ne se dégradent pas comme des feuilles mortes. »

Et d’ajouter : « Il faudrait faire comme en Thaïlande où le ministre de l’Environnement a décidé de renvoyer aux touristes un colis rempli de leurs détritus abandonnés derrière eux dans le parc national. Cela peut être assez dissuasif. »

Détritus, « nids » à bouteilles de bière, bouteilles plastiques, cannettes, déchets alimentaires en tout genre, l’équipe de nettoyeurs aux couleurs du Chemin du bonheur ont ainsi rempli une dizaine de sacs de 1 400 litres de déchets, redonnant au parc une bien plus fière allure que les visiteurs n’avaient pas dû voir depuis un certain temps.

La saleté appelle la saleté et la propreté appelle la propreté

Et pour preuve que c’est en montrant l’exemple, en posant soi-même la première pierre, qu’on anime l’instinct citoyen qui sommeille en chacun de nous, alors que les bénévoles redoublaient d’énergie pour nettoyer les recoins du parc, des jeunes qui finissaient leur déjeuner se sont joints à eux pour participer à cette collecte de déchets.

Une des bénévoles a déploré : « On peut constater une chose c’est que la saleté appelle la saleté et la propreté appelle la propreté. Celui qui jettera ses déchets dans un endroit propre hésitera sûrement avant de le faire. De plus, si on montre le bon exemple, les gens seront sensibilisés et on arrivera petit à petit à des résultats. »

Le président de l’association, Stéphane Maleuvre, explique : « Depuis plusieurs années, nous menons avec les bénévoles une campagne de nettoyage pour sensibiliser les gens à la nécessité de respecter l’environnement. »

L’action dans le parc s’est terminée dans la bonne humeur et la convivialité.

L’association Le Chemin du bonheur se base sur un livret illustrant 21 préceptes de bon sens, illustrés par des clips, et dont le précepte 4 s’intitule « Donnez le bon exemple », et le précepte 12, « Sauvegardez et améliorez votre environnement ».

Ce livret a été écrit par l’humaniste Ron Hubbard à titre d’œuvre personnelle. Cette citation s’applique particulièrement à cette action de nettoyage : « La préservation de la planète commence devant sa porte. […] Les ordures qui souillent le sol et les réserves d’eau, les branches sèches qui pourraient prendre feu, voilà des négligences auxquelles nous ne sommes pas obligés de contribuer et auxquelles nous pouvons remédier à nos moments perdus. »

Contact presse :
Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Pin It on Pinterest

Share This