Journée de sensibilisation sur les overdoses de drogues

Journée de sensibilisation sur les overdoses de drogues

LOS ANGELES, CALIFORNIE – L’Église de Scientology de la Vallée à Hollywood Nord a informé les parents, les responsables et les décideurs locaux sur les effets néfastes du fentanyl, l’une des principales causes de décès par overdose en Californie.

Sensibles aux problèmes générés par la toxicomanie, les scientologues de la Vallée ont organisé une conférence publique pour débattre sur les dangers du fentanyl. Cet événement a connu une forte participation et un franc succès.

Le fentanyl est l’exemple classique que la maxime : « Ce que vous ne connaissez pas ne vous fera pas de mal » est un mensonge. Selon l’administratrice de la Drug Enforcement Agency (l’agence américaine de lutte anti-drogue), Anne Milgram, la vérité est que le fentanyl est la menace de drogue la plus mortelle que notre nation ait jamais rencontrée.

On constate en effet un pic de décès par overdose chez les jeunes californiens âgés de 10 à 19 ans. Tout récemment, en réponse à cette situation, une descente du gouvernement américain a permis de saisir des pilules contenant du fentanyl et ressemblant à des bonbons.

Mais tout se résume à la question que se posent les parents, les éducateurs concernés et les responsables locaux : comment contacter les jeunes et les amener à écouter lorsqu’il s’agit d’une situation qui met leur vie en danger ?

Informer les jeunes et les sensibiliser à une vie sans drogue

C’est pour cette raison que l’Église de Scientology de la Vallée a ouvert ses portes à une réunion publique sur le fentanyl.

L’Église de Scientology soutient la campagne La vérité sur la drogue de la Fondation internationale Un monde sans drogue, dont le programme est d’informer les jeunes et de les sensibiliser à une vie sans drogue.

Le programme a été présenté aux participants par des spécialistes de la prévention de la toxicomanie. Cela donne des outils simples et faciles pour les parents qui peuvent avoir des appréhensions ou se sentir démunis lorsqu’il s’agit d’aborder ce sujet. Les vidéos et les brochures de la campagne, adaptées aux jeunes, permettent à ces derniers de décider par eux-mêmes de se tenir à l’écart des drogues.

Selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, « les stratégies de prévention fondées sur des preuves scientifiques et travaillant avec les familles, les écoles et les communautés peuvent garantir que les enfants et les jeunes, en particulier les plus marginalisés et les plus pauvres, grandissent et restent en bonne santé et en sécurité tout au long de leur vie. Pour chaque dollar dépensé en prévention, au moins dix dollars peuvent être économisés en coûts futurs de santé, sociaux et de criminalité. »

Contact presse :

Martine Rhein
Relations publiques
06.22.75.75.20
publicrelationsoffice2020@gmail.com

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This